Comment renforcer la sécurité de son domicile ?

télésurveillance

Publié le : 23 décembre 20237 mins de lecture

Le ministère de l’Intérieur a publié sur son site internet des chiffres qui témoignent de l’ampleur des délits commis au sein des habitations et des angoisses qu’ils suscitent chez la population. Ainsi, toutes les 90 secondes, un cambriolage a lieu en France. Afin de s’introduire dans le domicile de leurs victimes, les malfaiteurs privilégient, pour 80 % d’entre eux, la porte d’entrée. Devant cet état de fait, renforcer la sécurité de son habitation est une question qui préoccupe de plus en plus de particuliers. Pour ce faire, plusieurs solutions sont à envisager, dont l’installation d’un dispositif de télésurveillance.

Les atouts de la télésurveillance pour protéger sa maison

Davantage qu’une simple alarme ou qu’un système de vidéoprotection, la télésurveillance offre les plus solides garanties qui soient en termes de sécurisation d’un habitat. On estime qu’un logement équipé d’un tel système présentera quatre fois moins de risques d’être cambriolé. Pour en bénéficier, vous devez au préalable souscrire un contrat auprès d’une société spécialisée dans le secteur. Afin d’obtenir plus d’informations sur la manière de procéder, vous pouvez consulter avec profit le site accessible via ce lien. Si vous vous demandez quels sont les avantages de la télésurveillance, voici une liste qui en répertorie les points positifs :

  • Une protection renforcée : contrairement à une simple vidéosurveillance qui se contente de filmer les lieux, la télésurveillance intègre une dimension humaine appréciable. En effet, en cas de déclenchement d’une alerte, un signal est transmis à une centrale. Des experts sont alors chargés d’analyser la nature de la menace ainsi que sa dangerosité. S’il y a péril en la demeure, une intervention sur place (envoi d’un agent de sécurité, appel des secours, etc.) est programmée dans les plus brefs délais.
  • Une surveillance constante : avec la télésurveillance, votre propriété est protégée tous les jours et 24H/24, même en votre absence.
  • Une protection contre diverses menaces : hormis les cambriolages, la télésurveillance permet de repérer les incendies, les dégâts des eaux ou les accidents domestiques tels que les chutes (un aspect intéressant pour les personnes âgées ou à mobilité réduite). Certains dispositifs possèdent aussi une touche d’alerte agression.
  • Une grande praticité et simplicité d’utilisation : par le biais d’une application mobile, vous avez la possibilité de piloter votre système de télésurveillance depuis votre téléphone, quel que soit l’endroit où vous vous situez.

Sécuriser sa résidence par le biais de la dissuasion

Un système de télésurveillance n’est pas l’unique option pour défendre sa maison contre les cambrioleurs. Vous pouvez aussi les décourager de s’approcher de votre domicile en installant, par exemple, une alarme. Lorsque la sirène retentit en cas d’intrusion, les malfaiteurs ne demandent pas leur reste et détalent souvent rapidement. D’après diverses études, on estime que les voleurs prennent la poudre d’escampette dans les trois secondes qui suivent le retentissement de l’alarme. En fonction de vos besoins, vous pouvez faire votre choix parmi différents matériels plus ou moins perfectionnés et chers. Aisés à mettre en place, les kits d’alarmes basiques se composent généralement de deux détecteurs de mouvements, d’une caméra IP (pouvant intégrer une sirène intérieure), de deux détecteurs d’ouvertures ainsi que d’une télécommande. Afin d’obtenir l’effet escompté, positionnez la caméra au sommet d’un petit meuble et dans un angle afin de couvrir une large zone. Les détecteurs de mouvements seront installés dans les coins, tandis que ceux d’ouvertures prendront place au niveau des portes et des fenêtres. Au côté des alarmes, il existe d’autres dispositifs de dissuasion qui ont fait leurs preuves, parmi lesquels :

  • des sirènes et des caméras factices (certaines disposent d’un petit voyant rouge troublant de réalisme) qui devront être visibles depuis l’extérieur, ainsi que des autocollants affirmant que l’habitation est sous vidéosurveillance ;
  • une télévision programmable et des ampoules connectées que vous pourrez allumer à distance afin de simuler votre présence ;
  • Un brouillard anti-cambriolage qui, dès qu’il s’introduit dans l’habitation, empêche le cambrioleur de se repérer et l’incite à déguerpir ;
  • un détecteur de présence situé au niveau de la porte d’entrée et qui déclenche les lumières si un individu s’approche.

Les conseils de la Gendarmerie Nationale pour renforcer la sécurité de son habitation

Sur le site du Ministère de l’intérieur, diverses recommandations sont adressées à l’usage des particuliers désireux de sécuriser efficacement leur demeure. Elles varient selon que le résident se trouve chez lui ou s’il est absent. Dans le cas où vous êtes présent dans l’habitation, veuillez :

  • renforcer la sécurité de votre porte en installant, par exemple, un système de fermeture performant, un entrebâilleur et un œilleton ;
  • équiper votre domicile de dispositifs de protection, tels que des grilles, des volets, des portes blindées, etc.
  • toujours fermer la porte d’entrée à double tour (dans le cas d’une porte vitrée, ne laissez pas la clé sur la serrure intérieure) ;
  • éviter tout ce qui pourrait favoriser l’intrusion de voleurs en laissant, par exemple, à leur disposition des échelles, des marteaux, etc.

Si vous devez vous absenter pour une période plus ou moins longue, respectez aussi les précautions suivantes afin de réduire les risques de cambriolages :

  • Ne pas laisser les fenêtres et les portes ouvertes.
  • Ne pas cacher les clés de votre logis (sous le paillasson ou dans un pot de fleur, par exemple) à l’extérieur.
  • Ne pas indiquer les dates d’un séjour en vacances sur les réseaux sociaux.
  • Demander à un proche de venir régulièrement vérifier s’il n’y a rien d’anormal chez vous.

Plan du site